Rentrer à la maison et se remettre au travail, que ce soit pour les enfants ou les parents, est rarement considéré comme une partie de plaisir. Si l’on souhaite entretenir la bonne humeur du foyer ainsi que des relations parents-enfants, il devient essentiel de transformer ces devoirs maison en moments ludiques et rassurants.

Un cadre adapté, une ambiance variée

Prévoyez un cadre adapté aux besoins de votre enfant. Certains apprennent mieux dans le calme, sans télévision ni distraction, d’autres enfants ne peuvent s’empêcher de bouger. Si la méthode de travail s’adapte à eux, ils deviennent beaucoup plus réceptifs. Cherchez avec votre enfant ce qui lui convient.

Il y a de nombreuses possibilités : apprendre les multiplications en chantant s’il a une mémoire auditive, tracer un schéma ou dessiner en cas de mémoire visuelle, échanger des passes de ballon en posant des questions sur la leçon d’histoire si ne tient pas assis, jouer avec un puzzle de mots-clés écrits par l’enfant, réciter un poème sous la douche, réaliser des calculs en situation pratique, s’enregistrer en train de réciter une leçon puis réécouter, proposer de l’entraide entre camarades de classe si c’est possible…

Il conviendra aussi de respecter le rythme de travail de votre enfant pour éviter de le stresser, ainsi que son moment préféré s’il en a un, par exemple avant ou après le dîner. Tous ces choix forgeront sa méthode de travail personnelle.

Une présence rassurante

Si votre enfant a besoin d’être rassuré, faites en sorte d’être présent lors de ses devoirs ou de rester disponible. Dites-lui que vous préparez le repas, mais qu’il suffit de vous appeler s’il a besoin. Ou bien accompagnez-le directement durant toute la session si vous avez le temps. Une fois rassuré, il pourra se concentrer et réfléchir tranquillement. S’il manque de confiance en lui, encouragez-le à faire ses devoirs à petits pas pour que ce soit plus simple, une consigne après l’autre. Dans tous les cas, évitez de crier ou d’émettre des jugements négatifs, cela risquerait de décourager votre enfant et de perturber vos relations. Il vaut mieux essayer de rester calme et le soutenir. Pensez aussi à le féliciter lorsqu’il résout ses exercices, ou même lorsqu’il réussit à se concentrer assez longtemps.

Autonomie et aide aux devoirs

Essayez si possible de laisser un peu d’autonomie à votre enfant, s’il a l’âge de réaliser certains devoirs tout seul. Pensez à lui rappeler que vous avez confiance en ses capacités et qu’il est capable de réfléchir sans aide durant quelques minutes. S’il bloque trop, demandez-lui ce qu’il a retenu du cours et posez-lui des questions afin de le pousser à rechercher des réponses par lui-même. Cette technique permettra de développer son autonomie au travail, diminuer ses difficultés scolaires et sa compréhension des leçons. Pour vérifier que enfant a bien compris ses leçons, intervenez ensuite à la fin des devoirs et posez-lui des questions ou demander-lui de vous expliquer son raisonnement.

 

Quelle que soit la méthode utilisée, il vaut mieux rester positif durant le temps des devoirs à la maison. Votre enfant sera toujours plus sérieux et concentré s’il sait qu’il a votre entier soutien et que vous resterez calme.

Catégories : Coaching

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *