En général, un coach aide son client à atteindre des objectifs et trouver des solutions spécifiques, des processus de changement et un développement personnel. Mais qu’est ce qui distingue un coach moyen d’un excellent coach ? Il existe un ensemble de compétences qui différencient un « bon » coach, d’un « meilleur ».

Le leadership

L’objectif d’un bon coaching est de guider, d’inspirer et de donner à une personne ou à une équipe les moyens nécessaires pour leur permettre de réaliser leur plein potentiel. Un coach se doit donc être un leader d’exception pour guider ses clients. En effet, seul un leader peut être capable d’unifier une équipe pour leur permettre d’atteindre un objectif commun ou d’aider une personne à atteindre des objectifs précis.

L’écoute attentive

Une excellente technique de coaching consiste à écouter attentivement le client pour pouvoir : collecter des informations, les filtrer et les clarifier si le client ne s’y retrouvent pas. Le coach se doit donc d’être un auditeur actif et neutre, non critique et engagé. Il doit être le plus objectif possible, accorder tout son attention à chaque client et lui montrer un intérêt sincère. L’écoute active consiste à : toujours se répéter pour montrer à vos clients que vous comprenez vraiment ce qui est important, rendre le message plus clair en utilisant des mots similaires, résumer le message principal du client dans vos propres mots pour le garantir que vous l’écouter attentivement et que vous comprenez le message,…

L’empathie

Comme vous l’aurez compris, une compétence importante en coaching consiste à montrer au client que vous la comprenez vraiment. Et l’écoute active ne suffit pas. Vous devez, également, montrer de l’empathie. Il s’agit, dans ce cas, de communiquer avec le client sans le juger et de rester centrer sur lui et ses problèmes. L’empathie crée, en effet, une relation de confiance et constitue un élément indispensable pour une relation de coaching fondée sur de bonnes bases. Ne vous contentez pas seulement de suivre un cadre de processus de coaching précis. Chaque client et chaque processus sont individuels, de même que chaque besoin l’est aussi.

La curiosité

Connaissez-vous la différence entre le savoir et la découverte ? C’est la curiosité ! Une autre compétence de base que possède les meilleurs coach. Essayez de ne pas juger le client. Mais n’oubliez pas qu’il faut rester, également, le plus objectif possible lorsque le client vous dévoile ses problèmes. Montrez un intérêt sincère à ses objectifs ou a ses problèmes et restez dans le moment présent sans trop vous concentrer sur la prochaine question. Essayez de limiter, au maximum, les interruptions, tout en essayer de maintenir la conversation concentrée et ciblée.

Les bonnes questions

Poser les questions importantes au bon moment est l’une des compétences les plus importantes que doivent avoir le coach. Ces questions permettront au client de mieux définir ses objectifs et lui permettra, également, de trouver des réponses et des solutions à ses problèmes.

Les bonnes techniques, méthodes et outils

Savoir quand et comment utiliser telle ou telle technique de coaching est également indispensable pour être un bon coach. En effet, utilisés correctement, les techniques et les outils de coaching peuvent changer l’orientation de la vie d’une personne et l’aider à atteindre plus facilement ses objectifs.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *