Coach de vie, ce qu’il faut savoir concernant ce métier

Le coaching de vie est une carrière fantastique qui progresse à pas-de-géant. Cependant, beaucoup de gens ignorent en quoi consiste exactement ce métier, et pour pouvoir le pratiquer quels sont les points essentiels pour y arriver. Dans ce qui suit, essayons d’éclairer sur ce sujet.

Quelle est la base d’un bon coaching ?

Un partenariat de confiance entre le coaché et son coach est la clé du succès d’une relation en matière de coaching. La définition d’un «bon entraîneur» sera donc très personnelle et dépendra de chaque individu. Votre idée d’un bon entraîneur se reflètera au niveau du rapport que vous établissez tous les deux au fil du temps. Cela dépendra de qui vous êtes et du type d’aide que vous recherchez.

Un métier d’aide à la personne

Il est important de savoir que le métier de coach est différent des autres métiers relatifs aux aides à la personne. Les bons entraîneurs expliqueront qu’ils ne fonctionnent pas de la même manière que les consultants, les thérapeutes, les conseillers ou les entraîneurs sportifs. Même si le coaché développe une relation étroite avec son coach, cela n’entre en aucun cas dans le cadre d’une relation amicale.

Une différence essentielle entre le coaching et les autres professions d’aide à la personne réside dans le fait que l’accent est mis sur ce qui se passe au présent pour regarder le futur. Un bon coach aidera ses clients à comprendre ce principe afin qu’ils puissent découvrir leur capacité et atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés pour l’avenir. En effet, chacun est maître de son destiné et le seul à avoir la maîtrise de sa propre vie ; c’est ce que le coach fait comprendre aux gens qui demandent son aide.

Une passion à partager avec les autres

Tout le monde peut se vanter d’être un coach de vie mais ce n’est pas tout le monde qui peut exceller dans ce métier. Même si beaucoup pensent que pour être un bon coach de vie, il n’est pas nécessaire d’avoir une certification pour exercer en tant que coach.

Cependant, il faut reconnaître qu’avant de se confier à un soit disant coach, beaucoup de personnes se réfèrent à la formation coaching de vie dont ce dernier a pu bénéficier. C’est une sorte de gage que les gens réclament avant de se faire guider par ce professionnel, d’où l’importance d’une formation avant de travailler en tant que coach, et cela quelle que ce soit la niche que vous aurez choisi.

Outre cela, il faut aussi savoir qu’un bon coach de vie cherchera au cours de sa carrière les meilleures techniques qui visent à aider ses clients. Il se formera continuellement afin d’acquérir de nouvelles connaissances mais aussi des nouvelles compétences au-delà de son intuition naturelle et de ses capacités d’écoute.

Dans quels cas envisager un coaching de vie ?

Vous pouvez vous tourner vers un coach de vie dans l’optique de gérer un changement dans votre vie. On peut le décider pour une orientation professionnelle, un départ à la retraite, après un accouchement ou un déménagement. Les personnes souffrant d’une mauvaise image de soi ou estime de soi, d’un manque de confiance en soi observent une amélioration. De plus en plus de gens souhaitant apprendre à mieux gérer le stress, les conflits ou désirant retrouver un emploi s’intéressent au coaching de vie.

Une approche qui se veut très utile pour sortir d’une situation de harcèlement moral ou de burn-out. En se faisant aider par un coach de vie, on saura gérer les situations de crise (entre parents et enfants, couple, relation avec autrui) et les dépendances liées au tabac, à la drogue et à l’alcool. Assurément, le coaching de vie est proposé à de nombreux patients afin de leur permettre de trouver les meilleures solutions à leurs problèmes actuels. Disons que tous les domaines de la vie peuvent être abordés. A chaque problème, ses solutions !

Comment trouver le bon coach de vie ?

Il faut penser à un coach ayant suivi une bonne formation au coaching. Cela ne se détecte pas sur le visage. Cependant, vous pouvez vous fier à votre expérience et à votre esprit critique. On se sent toujours à l’aise avec un bon coach de vie. Il vaut mieux arrêter si vous sentez que quelque chose manque dans ces réponses à vos questions.

Assurez-vous qu’il possède d’excellentes bases en psychologie et en psychopathologie. Ce métier exige le respect d’un code de déontologie. A vous de choisir la manière dont vous voulez être coaché : au téléphone ou en cabinet. La première séance vise à déterminer la problématique et à fixer les objectifs à atteindre.

Vous serez guidé dans votre recherche en consultant différents annuaire thérapeute.

Catégories : Coaching

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *