Vous dormez profondément et tout d’un coup vous vous réveillez mais vous n’arrivez pas à bouger. Si cela vous est déjà arrivé, vous avez certainement expérimenté la paralysie du sommeil. C’est un trouble qui touche tout le monde et chacun d’entre nous le vit au moins une fois au cours de notre vie. Bien qu’il soit bénin, ce problème aura sur le long terme des conséquences plus graves sur notre état de santé. Plusieurs facteurs sont à l’origine de la paralysie du sommeil. En revanche, plusieurs mesures permettent de vous libérer de ce trouble.

Tout savoir sur la paralysie du sommeil

Vous dormez sur un matelas de qualité comme Tediber et vous pensez que vous êtes à l’abri de toute sorte de parasomnie. Et pourtant, il arrive que vous souffriez encore de la paralysie du sommeil. Ce trouble ponctuel très fréquent qui se caractérise par un réveil brutal et l’incapacité de bouger et de parler n’épargne, en effet, aucun individu.

Parfois, il est même accompagné d’hallucinations et rend vos nuits inconfortables et désagréables. D’une manière générale, la paralysie du sommeil survient au moment de votre réveil ou au cours de votre endormissement. Le sujet qui en souffre est incapable de faire quoi que ce soit pendant quelques secondes ou quelques minutes. Pendant ce temps, tous les muscles de votre corps, hormis ceux de vos yeux et de votre appareil respiratoire, sont immobilisés.

La sensation ressentie pendant la paralysie du sommeil est la même que celle du rêve éveillé. Parfois, le sujet a l’impression d’être troublé par une présence maléfique dans sa chambre à coucher. Aussi, il peut ressentir une pression sur son thorax ou sur sa poitrine. Ce qui fait que bon nombre de personnes associent souvent cette maladie à des problématiques mystiques. En revanche, la science a réussi à prouver que ce phénomène a des causes probantes. Il existe également des solutions pour le contrer.

Bien qu’il puisse atteindre toutes les catégories de public, plusieurs études effectuées ont démontré que ce sont les adolescents qui sont les plus touchés par cet inconfort.

Les facteurs de la paralysie du sommeil

La peur, le manque de sommeil, le stress, l’anxiété ou encore la fatigue sont souvent les principaux facteurs de la paralysie du sommeil. Si vous dormez sur un matelas usagé et qui a perdu tous ses atouts, il y a de fortes chances que vous allez en souffrir. C’est pourquoi, il est fortement conseillé d’adopter des bons équipements de literie. À ce titre, un matelas de qualité associé à un bon sommier et une couverture adaptée peuvent vous aider à ne pas vivre une telle expérience.
Cela dit, d’autres facteurs peuvent également se trouver à l’origine de la paralysie du sommeil. Il s’agit généralement de la modification soudaine de votre mode de vie suite à un deuil, à un déménagement ou un changement de travail. Si vous avez un rythme de sommeil irrégulier alors vous êtes également plus exposé à ce trouble. C’est pareil pour le cas des personnes qui ont l’habitude de se coucher de façon allongée.

Prévention de la paralysie du sommeil

Vous souffrez de la paralysie du sommeil ? Il est tout à fait naturel que vous ressentiez de la frayeur et de la panique. Et pourtant, ce trouble qui vous oblige à vous réveiller mais qui vous empêche de réagir n’est pas tout aussi effrayant qu’il n’y paraît. De plus, plusieurs solutions vous permettent d’y remédier. En effet, dès que vous avez cette sensation de rêve éveillé mais que vous n’arrivez pas à bouger, ne paniquez pas ! Laissez aller et vous verrez que vous réussirez à vous rendormir dès que c’est terminé.

De toute façon, cette problématique ne dure que quelques minutes au plus. Évitez également de penser et de nourrir vos croyances mystiques puisque ce trouble n’a rien de mystérieux. C’est un phénomène tout à fait naturel. Avant de rejoindre votre lit, adoptez également une routine relaxation pour favoriser votre sommeil. Par-dessus tout, misez sur des équipements de literie de qualité.

Catégories : Santé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *