Les rêves ont toujours fasciné. De nombreuses questions restent néanmoins encore sans réponse. Des études permettent aujourd’hui de mieux comprendre les causes et les mécanismes des rêves. Voici comment les rêves influencent notre sommeil.

Le fonctionnement des rêves

À travers divers eve matelas avis, bon nombre de personnes admettent que les rêves n’agissent pas sur leur sommeil. Pourtant, le fait de rêver est un processus normal qui nous aide à bien dormir. Il n’a donc aucun effet négatif sur le sommeil. Chacun rêve entre trois à six fois durant la nuit, ce qui représente environ 25 % de notre temps de sommeil. Pourtant, la plupart d’entre nous ne se souviennent que rarement de ce qu’ils ont rêvé. Et même s’ils s’en souviennent, tout s’efface vite. Les rêves sont des séries d’images, d’histoires, d’émotions et de sentiments qui se produisent lors des différents stades du sommeil. Ils surviennent lorsqu’on s’endort, ou qu’on passe d’un sommeil léger à un sommeil profond.
On rêve également lors des stades de sommeil paradoxal ou de sommeil à mouvements oculaires rapides (MOR). Ils se produisent dans les 90 minutes suivant l’endormissement, et ne durent que 10 minutes. À ce stade du sommeil, le cerveau est très actif. Et c’est à ce moment précis que les rêves susceptibles d’être mémorisés surviennent.

Le rêve et les troubles du sommeil

Il peut arriver que vous n’ayez pas de rêves. Cela signifie que vous n’avez pas encore atteint la phase du sommeil paradoxal. Cela peut alors provoquer chez vous des taux élevés de somnolence, de dépression et de problèmes de santé. Il semble également que ceux qui sont sujets à des rêves négatifs voient leur taux de stress augmenter pendant la journée. Ce sont les plus susceptibles de présenter des troubles du sommeil. Par contre, les personnes sujettes à des rêves positifs sont moins susceptibles d’être victimes de troubles du sommeil.
Toutefois, il n’est pas facile d’en déterminer la cause. Le fait d’essayer de penser positivement pendant la journée peut être d’une grande aide pour les types de rêves qui se produisent la nuit. Une personne qui subit quelque chose de stressant ou de particulièrement triste pendant la journée en rêvera probablement la nuit.

L’influence du cauchemar sur le sommeil

Les cauchemars sont l’exception qui échappe à la règle. En effet, les cauchemars impliquent des réveils parfois brutaux. Ils peuvent être problématiques s’ils surviennent trop fréquemment. Le fait de faire des rêves pénibles assez souvent peut influencer une personne à éviter de dormir. Ceci entraîne un volume de sommeil insuffisant. Et cette privation peut provoquer un rebond du sommeil paradoxal qui aggrave les cauchemars. Ce cycle négatif amène certaines personnes, fréquemment sujettes à des cauchemars, à ressentir l’insomnie comme un problème de sommeil chronique. Pour cette raison, les personnes faisant régulièrement des cauchemars devraient consulter un médecin. Celui-ci examine ces symptômes afin d’identifier les causes potentielles et les traitements nécessaires pour venir à bout de ces problèmes de sommeil.

Lutter contre les troubles de sommeil liés au rêve

Lors des consultations, les spécialistes vous conseilleront de ne pas ignorer les rêves pénibles qui reviennent de manière chronique. En effet, ils sont parfois révélateurs de problèmes d’ordre psychologique ou médical. S’ils ne sont pas traités au plus vite, les expériences oniriques, comme les cauchemars, peuvent provoquer une perte de sommeil profond importante.

Il est conseillé de raconter les mauvais rêves et les cauchemars à une personne de confiance. Pour d’autres, il suffit juste d’écrire une version « remaniée » de leurs rêves. Peu importe ainsi l’élément du cauchemar modifié, que ce soit le début, la fin, un petit détail, ou juste une petite phrase. Les enfants peuvent également faire pareil avec le dessin. Cette technique est importante chaque fois que vous sortez d’un cauchemar. Elle est connue sous le nom de « thérapie par imagerie mentale », et s’avère être efficace chez l’adulte comme chez l’enfant.

Même si les rêves perturbent plus d’un pendant leur sommeil, ils demeurent des créations fascinantes et insaisissables pour le cerveau endormi. Les chercheurs ne s’accordent toujours pas d’ailleurs sur les raisons pour lesquelles nous rêvons ou sur la fonction que les rêves remplissent. Toutefois, leur importance est de plus en plus admise, aussi bien par la personne qui rêve que les scientifiques.

Catégories : Santé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.