La psychologie énergétique : la notion et les bases essentielles

Energy Psychology sous son appellation française psychologie énergétique fait recours à l’action de la psychologie moderne qui s’appuie sur la relation entre plusieurs traits distinctifs de l’être humain (sa conscience, son comportement, ses émotions, sa santé…) et son système énergétique.

Grâce aux techniques développées par son biais, il est possible d’agir sur le psychisme, et ce au travers des chakras ou des méridiens, selon le cas. Ainsi, ces techniques permettent de régler tous les problèmes c’est-à-dire blocages et perturbations d’ordre psychologique ou émotionnelle du corps humain. Dans le monde de la médecine, celles-ci sont connues et reconnues par plusieurs pratiquants de part les bienfaits qui en découlent. Quotidiennement, ces techniques développées sont utilisées pour améliorer la qualité de vie, les performances et la santé. Elles sont aussi utilisées dans le domaine du développement personnel.

Différentes approches

Les deux meilleures psychothérapies énergétiques qui font des miracles dans le domaine de la psychologie énergétique sont : EFT entendez Emotional Freedom Technique (technique de libération des émotions) et TAT entendez Tapas Accupressure Technique (technique Tapas d’accupression).

Avant tout, il est important de savoir que la psychologie énergétique tire son origine dans la confrontation de la psychothérapie et de la médecine chinoise et que ce concept a fait naître plusieurs formations sur des outils au nombre desquels on peut citer : EFT, REMAP et LOGOSYNTHESE….

Parmi les multiples recherches effectuées, les dernières qui ont été divulguées au public ont tendance à se classer dans les thérapies cognitivo-comportementales. Celles-ci expliquent la réussite de ces techniques par leur activation fréquente par la bifocale multi sensorielle. L’activation de la bifocale multi sensorielle a essentiellement pour but de retirer toute sensibilité aux mémoires traumatiques. Bien d’autres essaient encore d’établir une relation entre ces techniques et les thérapies humanistes qui focalisent leur objectif sur les éléments suivants : l’être humain, le psychisme, le transfert d’énergie…

L’énergie vitale du corps

La psychologie énergétique est une branche de la psychologie moderne qui rassemble toutes les techniques ayant un certain effet sur le psychisme en passant par l’énergie du corps humain. Il convient de souligner que ces techniques peuvent être combinées avec d’autres et peuvent être appliquées à tout type d’âge ; de l’enfant en passant par l’adolescent pour finir sur l’adulte. Ainsi, le mode opératoire de cette branche de la médecine préconise une stimulation de l’énergie vitale encore connue sous son oriental comme le « Ki » ou le « Chi ». Cette stimulation à la capacité d’agir directement sur le cerveau humain d’autant plus que celui-ci contient des interactions neurologiques qui lui permettent de guérir toutes les blessures dues au psychisme.

On remarque habituellement que les résultats issus de cette expérience sont prompts. Ils peuvent être aussi incroyables pour les personnes qui ne connaissent que les éléments basiques de la psychologie. Au même titre que les techniques de cette branche, les résultats sont aussi reconnus.  Les techniques de guérison agissent généralement sur le déplacement de l’énergie du corps et aussi sur les points d’énergie tout en tenant compte des spécificités de chaque type.

Lors du traitement des patients, il arrive souvent de rencontrer des résistances aux techniques développées. Lesdites résistances se ressemblent par moment. En effet, sont à l’origine de ce blocage, des racines émotionnelles qui ont connues des déséquilibres énergétiques. Au nombre de ces derniers, il existe les inversions psychologiques (IP) et les désorganisations neurologiques (DN). La peur et les mauvaises pensées sont à l’origine des inversions psychologiques et l’approche TAT est la technique la mieux adaptée pour venir à bout de celles-ci.

En Europe, l’ensemble des anciennes techniques développées pour la psychologie énergétique a vu le jour il y a de cela vingt ans tandis que les nouvelles sont récentes comme leurs noms le précisent. Remarquons toutefois que la majorité des études et résultats est effectuée dans la langue anglaise ce qui ne réjouit pas les thérapeutes francophones. Ces derniers rencontrent des difficultés tant bien que mal dans leurs tâches. En dépit de cette contrainte de langue, plusieurs études sont menées dans le but d’obtenir des résultats probants qui permettront de résoudre beaucoup plus de mal.

L’APEC

A la date d’aujourd’hui, l’APEC (Association Francophone de Psychologie Énergétique Clinique) effectue plusieurs activités et/ou actions pour que la psychologie énergétique soit reconnue officiellement par l’APA (American Psychological Association). En effet, l’APEC est un cadre de concertation qui regroupe les intervenants de cette branche de la médecine. Elle assure la formation continue des différents intervenants pour garantir une compétence avérée dans le secteur. Dans le but de constituer une base, le site web (www.energyspy.org) a été créé et renferme plusieurs documents comme des protocoles, des études… et ce en français.

La psychologie énergétique est une branche de la médecine dont les éléments de recherche sont le corps et l’esprit humain. Les résultats obtenus des études effectuées sont bien reconnus par les autorités compétentes. La psychologie énergétique regroupe les thérapies sur l’énergie vitale (« Ki » ou « Chi »). Ces thérapies sont de plusieurs types à savoir : celles des stimulations des hémisphères cérébraux et celles effectuées par les mouvements des yeux.

La base du succès de ces thérapies

Les résultats issus de ces thérapies sont incroyables et très efficaces. Elles se font en un laps de temps mais les effets se constatent sur une longue durée.

En Avril 2007, une étude assez intéressante a été menée sur 5.000 patients et signalons que 14 ans de recherche avec 30.000 patients comme population sont remis en cause. En effet la population cible souffre de problèmes d’anxiété. Dans un premier temps, le groupe a été scindé en deux et le premier groupe a été soigné de façon classique (groupe considéré comme témoin). Le second groupe (groupe test) a plutôt été traité avec les techniques de la psychologie énergétique (tapotement des points d’accupression). Suite aux traitements, il a été remarqué un taux réussite sur près de 90% des patients avec 76% de ces derniers qui n’ont pas révélé de symptômes plusieurs mois après. Tandis que ceux du groupe test ont eu 3 séances pour atteindre ce résultat, ceux du groupe témoin ont par contre eu 15 séances pour avoir un taux de réussite de 63% et 51% qui n’ont plus révélé de symptôme.

Les résultats approuvés imagerie cérébrale et contrôle des neurotransmetteurs

L’étude « Energy Psychology : Method, Theory, Evidence » (2007) est l’œuvre de David Feinstein.

En Psychologie énergétique, l’une des techniques qui fait spécialement parler d’elle est l’EFT (Emotional Freedom Technique). Elle a été réalisée pour la toute première fois par Gary Craig. Cette technique EFT est essentiellement la combinaison des actions cognitives et des tapotements des points d’acupuncture. Cette combinaison a pour but de produire des effets sur l’ensemble du système électrochimique du cerveau et aussi sur la base des souvenirs, des pensées, des comportements et des émotions que peut avoir un être humain.

Cette technique cliniquement approuvée est dotée d’une simplicité remarquable et produit des résultats très rapides et efficaces sur le long terme. Elle est quasiment applicable sur tout support. L’EFT a la possibilité de donner de la satisfaction en seulement 5 minutes pour les troubles émotionnelles voire celles qui sont liées à un évènement spécifique. En ce qui concerne des évènements qui se sont produits des années auparavant, la technique exige beaucoup plus de séance.

EFT : auto-traitement

En maîtrisant l’EFT, il est possible de faire un auto-traitement. Mais dans quels cas ?

  • Un ancien souvenir qui semble peser sur le quotidien ;
  • Un stress provenant de la vie sentimentale, familiale ou professionnelle ;
  • Un besoin de libération de son système énergétique ;
  • Le système nerveux est soumis à une émotion, une douleur, une anxiété…

En dehors des maux cités, il est recommandé de demander l’accompagnement d’un professionnel qui saura au mieux appliquer les principales techniques de la psychologie énergétique.

L’École Humaniste est le point de départ de la technique EFT effectuée dans la psychologie énergétique.

Des années se sont écroulées dans la psychothérapie, toutefois, les premiers thérapeutes de ce concept ont eu l’idée de faire des recherches sur le mécanisme du psychisme et  l’inconscient. Pour la part de Freud, l’un des pionniers de ce concept, il a réussi à mettre l’accent sur le processus de « refoulement » étudié en psychologie. Il a été reconnu à la psychanalyse classique des insuffisances. C’est dans ce sens que Jacques Lacan affirme que la guérison n’est pas forcément la solution mais peut-être l’infirme partie d’un tout. La source de plusieurs problèmes peut-être détectée  sans pour autant être la solution.

Ayant à sa tête Carl Rogers, l’École Humaniste, dans les années 1950, a révélé à tous que la relation entre le thérapeute et son patient était très capitale dans la guérison de ce dernier. En effet, cette relation dotée d’une grande force permet l’ouverture d’esprit du patient en contact de son thérapeute. Elle représente dans plusieurs cas, l’activateur dans le processus de guérison en psychothérapie. Une nouvelle ère de la guérison du patient venait d’être découverte en psychologie. Bien sûr, il peut arriver aussi que l’approche humaniste soit insuffisante pour la guérison lorsqu’il y a présence de blessures profondes.

Les traumatismes : les traitements adéquats

Lorsqu’il arrive que quelqu’un subissent un traumatisme ou troubles résultant d’un accident de voiture, de violences ou abus sexuels à plusieurs reprises dans le temps, il est fort probable que son psychisme soit figé sur cet évènement ; on dit qu’il est victime d’un blocage.

Bien que cette part de la personne soit prise dans une sorte de prison, les autres parts peuvent évoluer indépendamment, que ce soit de façon intellectuelle ou physique. Mais lorsqu’un évènement inattendu viendra inconsciemment « ouvrir cette prison », la réaction du patient serait semblable à celle qu’il aurait eu dans le passé. La réaction pourrait être considérée comme inadmissible pour l’évènement présent qui aurait pu donner une réaction moindre.

Les traitements adaptés aux Inversions Psychologiques et Désorganisations Neurologiques

Dans l’utilisation des différentes techniques de la psychologie énergétique, plusieurs actions et/ou aspects sont souvent répétitives. En tant que thérapeute, il arrive d’être face à ce que nous appelons communément racines émotionnelles (résistances).

Suite aux différentes études et résultats, nous avons pu comprendre l’origine de ces racines émotionnelles :

  • Les « résistances » ou racines émotionnelles des problèmes sont étroitement liées à leurs croyances. Elles sont logées dans le subconscient du patient avec une connexion électromagnétique propre à elles. Avec cette liaison qu’elles entretiennent avec leurs convictions négatives, les problèmes sont bien gardés et peuvent se révéler être d’ordre physique, spirituel ou psychologique. Ces problèmes peuvent survenir incessamment ;
  • En considérant un problème de cette catégorie, on remarque qu’il peut exister 700 à 2000 racines émotionnelles liées à leurs croyances spécifiques. Les émotions négatives sont aussi de la partie. Ainsi, pour un traitement avec les techniques de la psychologie énergétique, chaque problème est éliminé au même titre que les racines émotionnelles et tout le système de croyances qui le soutient. Le symptôme est ainsi éradiqué totalement ;
  • Une racine émotionnelle contient généralement des émotions négatives comme la peur, le chagrin, la colère… et elles sont stockées intactes dans le subconscient du patient. Avec le temps, elles finissent par créer tout un système de croyances. Ce dernier s’installe dans le subconscient du patient et détermine les spécificités d’une expérience négatives (l’effet, l’intensité, la durée, la raison…) ;
  • Un problème peut avoir des ramifications. Dans ce cas, celles-ci auront chacune leurs propres racines émotionnelles et leurs systèmes de croyances. Le traitement doit alors se faire méthodiquement ; problème par problème. Toutefois, il peut arriver que des problèmes s’éliminent lorsque le traitement touche une liaison ; c’est l’effet de généralisation cumulée.
  • Un problème peut refaire surface à la suite d’un traitement. Il suffira de reprendre le traitement avec beaucoup plus de techniques pour espérer l’éliminer pour toujours ;
  • Les inversions psychologiques se traitent de la même manière que les autres problèmes. Soulignons qu’elles représentent des barrières imposées par le subconscient. Par exemple la procédure Be Set Free Fast s’utilise une et une seule fois ;
  • La procédure Be Set Free Fast permet aussi de traiter les mêmes problèmes au même titre que les techniques classiques ou les techniques de la psychologie énergétique. Néanmoins, remarquons que le traitement de la BSFF s’effectue plus profondément que les autres d’autant plus que cette technique traite les sources des problèmes dans le subconscient lui-même. Selon Larry Nims Ph. D. et fondateur du BSFF, le subconscient est primordial pour les symptômes psychologiques et physiques ;
  • Pour la détection des désorganisations et inversions, le test musculaire (Kinésiologie appliquée) peut être utilisé comme un bon outil « théorie de George J. Goodheart, Jr, D.C. en 1964 » ;

Grâce au travail extraordinaire de l’ACEP (Association for Comprehensive Energy Psychology), la psychologie énergétique est désormais introduite dans les multiples formations accréditées par l’APA (American Psychological Association) que suivent les thérapeutes et médecins aux USA. Ces formations sont aussi accessibles au public ou à d’autres thérapeutes sous forme d’auto-traitement.

Il est important de retenir que la psychologie énergétique (Energy Psychology) est un traitement issu de l’école humaniste qui rapproche les thérapies occidentales et orientales.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *